Projets

Les Centrales Villageoises du Pays du Saintois

par | Déc 17, 2021 | Projet | 1 commentaire

Carte d’identité

Organisme : SCIC Centrales Villageoises du Pays du Saintois (CVPS)

Président : Loïc Vautrin

Site internet : le site ; la page Facebook

Interview de Philippe Schumacker, membre du conseil de gestion de la SCIC créée le 18/10/2018 et située à Ognéville (Meurthe-et-Moselle).

Quand avez-vous entendu parler la première fois de « Centrales Villageoises » ?

En décembre 2017. La Communauté de Communes du Pays du Saintois fait partie d’un regroupement des quatre communautés de communes qui se sont engagées dans une démarche de Territoire à Énergie Positive (TEPOS). Ils ont ainsi découvert le modèle des Centrales Villageoises lors des rencontres nationales TEPOS en Alsace, en 2017.

La commune d’Ognéville, motivée par les enjeux énergétiques, a fait travailler des étudiants sur la transition énergétique à l’échelle du village et voulait développer un projet de centrales villageoises.

 Après avoir convié trois représentants des Centrales Villageoises des Crêtes Préardennaises (photo) à rencontrer les élus du Saintois, l’intercommunalité et la commune d’Ognéville, aidées du Pays Terres de Lorraine et d’un Espace Info Énergie, ont animé une première réunion publique. C’était le 16 décembre 2017 pour présenter le travail des étudiants à Ognéville et le modèle de « Centrales Villageoises ».

L’engouement dans la salle était palpable, la communauté de communes a rapidement mis en place un groupe de travail sur le sujet. Avec un noyau dur de bénévoles dont je faisais partie, quatre réunions publiques ont eu lieu en avril et mai 2018 pour trouver de nouveaux bénévoles, des toitures et de potentiels futurs sociétaires.

Quelles ont été les principales étapes de votre projet ?

En juillet 2018, une association de préfiguration de la future société a été créée. Cela nous a permis de réaliser des études sur les toitures avec une personne morale pour solliciter l’aide de professionnels et le soutien de financements publics.

En janvier 2020, la société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) voyait le jour avec trois collèges et 18 membres fondateurs.

En décembre 2020 nous atteignions notre objectif de capitalisation avec 81 150 €.

Après l’assemblée générale d’avril 2021 nous lancions les travaux, enfin ! Et c’est en décembre que nous venons d’injecter nos premiers kWh sur le réseau. Tout un symbole car la toiture qui n’était pas la première en travaux fût pourtant la première à produire… Chez l’un des membres fondateurs de la SCIC à Ognéville !

Vous adhérez à une charte, pouvez-vous nous la décrire ?

La charte des Centrales Villageoises s’articule autour de 4 thématiques :

  • l’approche territoriale qui se traduit notamment dans nos statuts par un périmètre précis d’intervention, les 55 communes qui constituent notre intercommunalité et nous permet de garder des distances raisonnables pour nous réunir et partager les enjeux communs d’un même bassin de vie.
  • la gouvernance citoyenne partagée, dans notre société, un sociétaire dispose d’un droit de vote, qu’il ait une ou plusieurs actions. Ce projet se veut multi-acteurs, des entreprises locales sont sociétaires ainsi que des collectivités et des habitants.
  • les retombées économiques locales, notre projet doit être viable économiquement même si cela reste modéré. Le format de la SCIC nous permettra de réinvestir plus de la moitié de nos résultats dans de nouveaux projets. Nous travaillons avec une banque du territoire pour le prêt, une assurance mutualiste et deux installateurs photovoltaïques dans les Vosges à moins d’une heure de route.
  • une démarche de qualité, pour cela nous avons pris le temps d’étudier chaque projet, chaque toiture avec l’aide d’un bureau d’études (Enercoop Nord Est), puis si nécessaire, d’étudier la résistance des charpentes (entreprise Bois et Acier). Enfin, nos installateurs sont certifiés QualiPV et la majorité de nos panneaux viennent d’Alsace (Voltec Solar).

Votre première réalisation se situe à Ognéville et fait partie d’une première tranche de travaux, pouvez-vous la décrire ?

Il s’agit d’une installation de 9 kWc sur la toiture d’une maison privée.

Ecodenn’ergie est l’installateur, l’onduleur est de marque Frognius, les panneaux sont des Voltec Solar.

Les premiers kWh ont été injectés le jeudi 9 décembre 2021 !

Sur la première tranche de travaux, nous avons d’autres toitures dans ce village, une autre de 9 kWc et une de 36 kWc. Puis à ce stade des travaux, nous avons également équipé trois autres toitures en 9kWc dans d’autres villages (Ormes-et-Ville, Chaouilley et Lemainville) et une deuxième toiture de 36 kWc en cours sur l’école de Ceintrey, notre seul  ERP (établissement recevant du public).

Certaines toitures de 9kWc n’ont pas été retenues pour des contraintes techniques qui génèrent des surcoûts. Nous recherchons donc une autre installation de 36 kWc pour les remplacer et finaliser notre première tranche.

Un conseil pour les autres porteurs de projets ?

Pour notre prochaine tranche d’installation de panneaux photovoltaïques, il faudra se souvenir de tout ce que nous avons appris pour en arriver à notre première toiture qui produit. Je pense notamment aux problèmes de travaux de raccordement avec Enedis (modalités, coûts, délais…). Il faudra également s’assurer de la complète implication des personnes privées avec lesquelles nous signerons un bail afin d’éviter certains déboires : être certain qu’elles auront bien compris le sens de notre démarche et qu’elles sont bien en accord avec nous.


Une actualité à mettre en avant ?

La communication ne s’arrête jamais vraiment sur le projet. Nous avons deux actualités pour mobiliser, des réunions publiques que l’on planifie pour janvier ou février 2022 afin de trouver de nouvelles toitures et surtout de nouveaux membres qui souhaiteraient s’investir dans différentes missions de la société ou au conseil de gestion. Puis en avril une assemblée générale et certainement une belle fête pour inaugurer la fin des travaux de nos premières installations photovoltaïques !

1 Commentaire

  1. DENNINGER

    Très beau projet !
    Vive les capteurs « français »!!

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Séminaire grappe PV : le plein de solutions

Séminaire grappe PV : le plein de solutions

Vendredi 13 mai a eu lieu le séminaire Energie Partagée / Centrales villageoises pour les projets citoyens de grappe photovoltaïque de toute la France. L'arrêté tarifaire S21 supprimant le cumul des subventions avec le tarif d'achat, les collectifs réagissent avec...

Inscrivez-vous à notre newsletter

Si vous souhaitez suivre les actualités de l’énergie citoyenne en Grand Est, n’hésitez pas à vous inscrire à notre lettre d’informations !

*champ requis