Présentation du dispositif

La collaboration entre l’ADEME et la Région Grand Est pour accélérer la transition écologique et énergétique s’appelle CLIMAXION. Elle permet d’accompagner les territoires dans la mise en œuvre de solutions concrètes autour de 4 thématiques :

  1. Efficacité énergétique et qualité environnementale des bâtiments ;
  2. Énergies renouvelables ;
  3. Économie circulaire et Économie de ressources ;
  4. Territoires durables.

Le programme Climaxion a notamment pour but d’encourager le développement des énergies renouvelables comme le bois énergie, la biomasse agricole, la géothermie, le solaire thermique et photovoltaïque ainsi que l’hydroélectricité. Il a aussi vocation à mobiliser les acteurs du territoire et susciter l’émergence de projets ou encore structurer les filières.

 

Pour les projets citoyens d’énergies renouvelables (EnR), c’est un guichet unique afin de solliciter des subventions. Voici quelques exemples :

Retrouvez l’ensemble des subventions ici : https://www.climaxion.fr/thematiques

 

Témoignage de Thibaut FAIVRE, responsable du pôle EnR – Climaxion

    – Le dispositif Climaxion en quelques phrases, qu’est-ce que c’est ?

Climaxion est un programme créé par la Région Grand Est et l’ADEME Grand Est pour affirmer notre collaboration et donner une certaine visibilité à nos actions communes et complémentaires en faveur de la transition énergétique. Le programme s’appuie sur trois principes : anticiper, économiser et valoriser.

Avec Climaxion, les porteurs de projets peuvent bénéficier d’un accompagnement grâce aux chargés de mission transition énergétique de la Région et aux ingénieurs de l’ADEME, mais aussi avec les partenaires de la Région et de l’ADEME comme la CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie), la CRMA (Chambre des Métiers et de l’Artisanat), le réseau GECLER, les CEP (Conseillers en Energie Partagés)… mais aussi d’un soutien financier grâce aux dispositifs qui ont été créés.

L’un des principes du soutien financier est que les porteurs n’aient à s’adresser qu’à l’une des deux structures afin d’éviter les doubles instructions de dossier et faciliter la gestion administrative des demandes de subvention.

    – En quoi est-ce qu’il peut concerner les projets citoyens ?

La Région et l’ADEME souhaitent permettre aux citoyens de se placer au cœur de projets de territoire. Il existe un dispositif spécifique pour soutenir le montage de projets participatifs et citoyens. Avec ce dispositif, nous pouvons apporter une aide pour financer une assistance à maîtrise d’ouvrage portant sur la définition du projet, la structuration juridique (mode de gouvernance, ….), le modèle économique, les choix techniques et la stratégie de « recrutement » de citoyens…

Nous avons également un dispositif qui permet d’agir sur la concertation pour favoriser l’accès à l’information et permettre les échanges entre les porteurs de projets et les citoyens.

Par ailleurs, chacun de nos dispositifs de soutien aux énergies renouvelables est ouvert aux projets portés par des citoyens. L’un des critères d’accès à l’aide est que le projet implique au moins 20 citoyens.

Enfin, Climaxion soutient le réseau GECLER qui agit pour la promotion des projets citoyens.

    – Avez-vous déjà des exemples concrets ayant bénéficié du dispositif ? 

Récemment, plusieurs projets de Centrales Villageoises photovoltaïques ont pu bénéficier de l’aide de Climaxion, parmi eux :

Centrales Villageoises de Vezouze en Piemont (54) : 2 082 m² de panneaux sur 10 bâtiments pour une production de 454 272 kWh. Le projet a coûté 585 233,08 € et a bénéficié d’une subvention de 126 847,97 € par Climaxion.

Centrales Villageoises de Ville-Sur-Yron (54) : 715 m² de panneaux pour une production de 134 377 kWh. Le projet a coûté 229 508 € et a bénéficié d’une subvention de 51 600 € par Climaxion.

On peut également citer les exemples des Centrales villageoises du Pays de Saverne, de l’Alsace centrale ou encore des Crêtes préardennaises. Toutes ces structures ont pu bénéficier d’un accompagnement de Climaxion pour les études ou les investissements.

    – Quelles sont les grandes étapes d’une demande ?

Le groupement de personnes/sociétés est appelé à échanger soit :

  • Avec le chargé de mission transition énergétique en Maison de Région qui, le cas échéant, les redirige vers l’animateur du réseau GECLER
  • Avec l’animateur du réseau GECLER pour des conseils dans la structuration du collectif citoyen qui souhaite se créer.

Après ce premier accompagnement, si le groupement/la structure souhaite bénéficier d’un soutien financier pour la structuration de son projet, une demande de subvention peut être effectuée auprès des services de la Région afin de bénéficier d’une aide de l’ordre de 70% des dépenses éligibles (plafonnée à 10 000 € voire à 12 000 € dans les territoires en zone Pacte de ruralité). Il est primordial que la demande de subvention soit réalisée avant toute commande passée à un prestataire.

Une fois la structuration du groupement de citoyen et les investissements identifiés, un accompagnement technique et financier est mobilisable auprès de la Région Grand Est. L’accompagnement financier peut être de 400 €/kWc plafonné à 100kWc et à 40 % du montant admissible HT.

    – Où trouver les conditions des aides et qui contacter en cas de besoin ?

Tous les règlements des dispositifs sont disponibles sur le site www.climaxion.fr. Le site recense également tous les relais qui peuvent être contactés pour obtenir des informations sur les dispositifs, le montage des dossiers de demande de subvention… Les coordonnées des chargés de mission transition énergétique de la Région et des ingénieurs de l’ADEME y sont également disponibles. En fonction de la localisation du projet et du type de porteur de projet, on peut trouver directement son interlocuteur. Il est aussi possible d’appeler directement la Région ou l’ADEME qui transmettra les appels ou les messages à la bonne personne.

Témoignages de projets citoyens soutenus par Climaxion

SCIC L’HORIZON DE MAINS

André Lassausse, Président

Notre première installation photovoltaïque a bénéficié  du dispositif Climaxion (36 kWc à Valleroy-le-Sec, détails techniques dans l’article dédié).

Le fait de démarrer sur un projet citoyen et participatif était un peu utopiste et hasardeux. Comment la population rurale allait réagir ? Combien de citoyens allaient s’engager ?

L’action de Climaxion, soutenant les projets participatifs d’énergies renouvelables, est une caution politique mais aussi financière qui a facilité la recherche du capital à récolter auprès de nos sociétaires.  La rentabilité du projet est plus rapide grâce aux soutiens publics.

Avec cette première expérience réussie on se sent plus fort pour venir participer au capital d’autres projets ou en démarrer d’autres avec nos sociétaires. Des réflexions sur un projet éolien de petite envergure et sur la pose de panneaux sur un autre bâtiment sont en cours.

SCIC BAINS D’ENERGIES

Frédéric Lorrain, Président

Votre projet a bénéficié du dispositif Climaxion, quel était l’objet de votre demande ?
Nous savions que la région proposait son aide pour des projets relatifs aux énergies renouvelables avec participation citoyenne.

Notre structure étant une société coopérative, avec qui plus est le concours d’une collectivité locale, à savoir la communauté de commune de La Vôge les Bains.

C‘est votre première installation citoyenne, est-ce que l’aide a été déterminante ?
L’aide (ou en tout cas à l’époque sa promesse) a permis de boucler le budget et a assis notre crédibilité auprès de l’établissement bancaire qui nous a consenti le prêt principal, pour une installation de 100 kWc de panneaux PV sur l’ancienne tréfilerie de Bains les Bains.

Comment s’est passée la demande, les étapes ?
Nous avons contacté la responsable sur Epinal (Emilie MAILLARD) qui nous a indiqué comment demander le dossier et a vérifié sa validité avant que nous le déposions.

Avez-vous de nouveaux projets qui pourraient faire à nouveau appel à Climaxion ?
Nous avons l’idée d’un second projet PV, toujours en toiture d’anciens établissements industriels, pour une puissance entre 200 et 300 kWc, mais nous n’en sommes qu’aux prémices. Si le dispositif Climaxion reste ouvert à ce type de projet, il y a de bonnes chances que nous y recourions à nouveau. 

Pour plus d’informations :

Fiche projet Energie Partagée

Article GECLER

 

Le soutien de Climaxion au réseau régional de l’énergie citoyenne

Les trois associations animatrices du réseau GECLER (ALE 08, LER et AAE) bénéficient également du soutien issu de la collaboration entre l’ADEME et la Région Grand Est afin de développer les énergies renouvelables citoyennes. Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page “Qui sommes-nous ?”.