Projets

La SCIC Bains d’Energies

par | Mai 22, 2023 | Projet | 1 commentaire

Un article concernant la présentation de cette société coopérative existe déjà sur cette page, si vous souhaitez mieux connaître sa naissance !

Premier projet d’hydroélectricité de la SCIC, quatre questions à Frédéric Lorrain

Bains d’Énergies produit depuis 2021 de l’électricité photovoltaïque, pourquoi vous lancer dans l’hydroélectricité ?

Notre société coopérative a centré ses activités autour d’un ancien site au riche passé industriel, nous y développons des activités qui ne sont pas uniquement liées à l’énergie (cf. article sur le site d’Énergie Partagée).

Le bois et l’eau ont attiré les activités manufacturières pour l’énergie qu’ils procurent depuis le XIVème siècle. Notre première installation fut une toiture photovoltaïque (19 mai 2021 – article sur notre site) car c’était plus simple et plus rapide à mettre en œuvre mais nous avons toujours eu pour projet de réinstaller une turbine. Les délais étant plus importants, nous voici en 2023 avec un dossier solide pour espérer lancer les travaux l’année prochaine.

Pouvez-vous nous rappeler sur quel site vous envisagez cette installation ?

Construits sur le Bagnerot, la présence de moulins est avérée dès le 14éme siècle sur cet affluent du Côney. Ces moulins deviendront la Tréfilerie en amont, située dans Bains-les-Bains qui a arrêté son activité industrielle et commerciale en 2003 et l’usine du Moulin au Bois en aval, qui a cessé d’exister en 1980.

Le projet concerne l’équipement de la partie avale du Bagnerot, c’est à dire le site du Moulin au Bois. Voici les principales caractéristiques physiques du site :

  • Hauteur de chute : 28 m – Débit moyen : 0,6 m3/seconde
  • Longueur de la conduite forcée : environ 300 mètres – Énergie disponible = débit x hauteur x 9,81
  • Localisation de la turbine : Moulin au Bois

Et concernant le projet, voici quelques données techniques et le productible :

  • Type de turbine : Crossflow – Puissance nette : 189 kW
  • Production annuelle attendue : 469 000 kWh – Injection dans le réseau EDF avec contrat tarif H16
  • Horizon de mise en route : 2024

Vous évoquiez des délais important pour ce type de projet, on imagine aussi que l’investissement financier est plus conséquent que pour votre première toiture solaire ?

Pour l’aspect financier, on change d’échelle ! Les besoins en financement sont importants, nous étudions plusieurs pistes sur ce sujet afin, peut-être, de ne pas réaliser l’intégralité de l’investissement avec nos fonds propres. Voici une liste des dépenses réalisées (études) et de l’investissement à entreprendre :

  • Total des études de faisabilité, continuité écologique et demande d’autorisation : 46 830 € TTC
  • Total des aides agence de l’eau Rhône-Méditerrannée-Corse et Climaxion/ Grand Est : 23 475 €
  • Coût prévisionnel matériel, chantier et suivi de l’installation hydro-électrique : 1 087 800 € TTC
  • Tarif d’achat à une composante : 13,95 ct/kWh injecté
  • Tarif d’achat à deux composantes : 10,15 ct/kWh été et 19,23 ct/kWh hiver injectés
  • Chiffre d’affaire annuel attendu : 65 300 € à 77 140 € avec un temps de retour sur capital investi de 12 ans

En mai 2023, voici un point sur le calendrier. Le dossier d’autorisation environnementale a été déposé le 21 avril 2023, la phase d’examen par l’administration dure 4 à 5 mois, l’enquête publique, 3 mois, la phase de décision, 2 à 3 mois. Lors de cette phase, le silence de l’administration vaut refus ! Nous espérons donc une réponse (favorable) d’ici 9 à 11 mois.

On parle de plus en plus des sécheresses, comment cela pourrait impacter votre projet et comment l’anticiper ?

La production du site présente déjà une forte variabilité (cf. schéma) et l’augmentation du nombre et de l’intensité des sécheresses est un facteur important pour étudier la faisabilité de notre projet. Deux points me laissent penser que nous réaliserons le projet, même avec un avenir incertain sur les précipitations. Premièrement, le fait que nous sommes convaincus de la nécessité de rénover ce site qui permettra de produire une énergie locale, bas carbone et citoyenne, même si la rentabilité du projet était impactée d’une ou deux années par ces sécheresses car se sont des projets sur le temps long. Deuxièmement, le fait que la SCIC diversifie ses projets, la toiture solaire nous permet de ne pas avoir « tous les œufs dans le même panier ».

Merci Frédéric, et bonne continuation à la SCIC !

1 Commentaire

  1. DENNINGER Frédéric

    Beau projet écologique et local, l’investissement est ouvert à tous pour que cela reste une démarche citoyenne ! N’hésitez pas à nous rejoindre 😊

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Créez un Stand qui Illumine !

Créez un Stand qui Illumine !

Comment optimiser votre stand lors des salons ? Comment sensibiliser le public à l'énergie citoyenne et recruter de nouveaux sociétaires pour vos projets ? Ces journées de contacts sont essentielles. Voici tous mes conseils pour rendre votre stand attractif et faire...

La commande groupée de kits photovoltaïques

La commande groupée de kits photovoltaïques

Cet article croise les témoignages de collectifs citoyens du Grand Est qui organisent des commandes groupées de kits de panneaux photovoltaïques : Energies Renouvelables Citoyennes des Vallées et Plateau d’Ardenne (ERCVPA) , les Centrales Villageoises de la Weiss...

Inscrivez-vous
à notre Lettre d’Actualité

Si vous souhaitez suivre les actualités de l’énergie citoyenne en Grand Est, n’hésitez pas à vous inscrire à notre lettre d’informations !