L’ENERGIE CITOYENNE, QU’EST-QUE C’EST ?

Se lancer dans un projet citoyen et bien s’entourer !

Définir les projets citoyens

    Un projet de production d’énergie renouvelable implique la création d’une société de projet. Les questions à se poser sont alors : qui investit au capital, et qui participe à la gouvernance ?

     Lorsque l’on parle d’un projet citoyen, la réponse est : les acteurs locaux (citoyens, collectivités, structures…), avec ou sans partenaire privé (voir l’encart “co-développement” ci-dessous). Il est donc question ici de projets de production d’énergie renouvelable gérés et financés par des acteurs locaux. Les citoyens, collectivités, structures locales impliquées sont porteurs du projet, décident de ses orientations et le financent eux-mêmes et en mobilisant de l’argent auprès du territoire.

Charte et acteurs

Les projets citoyens de production d’énergie renouvelable consistent donc à intégrer les acteurs locaux dans le financement et la gouvernance du projet.

Energie Partagée a proposé au travers de sa charte 4 axes (ci-contre) pour définir ce qu’est un projet citoyen, une définition littérale étant en construction au niveau européen.

Pour en savoir plus sur les acteurs liés à l’énergie citoyenne dans le Grand Est, consultez notre page “Qui sommes-nous ?“.

Les arguments en faveur des projets citoyens

Les projets citoyens de production d’énergie renouvelable permettent de sensibiliser aux enjeux environnementaux et climatiques. De par leur nature, ils mettent en place une démocratie locale et entraînent une implication forte des acteurs du territoire. De plus, une étude d’Energie Partagée (Les retombées économiques locales des projets citoyens) de décembre 2019 montre que ces projets, en plus des aspects sociaux, de dynamique locale et d’appropriation des enjeux, rapportent plus d’argent au territoire. En effet, les projets citoyens génèrent de l’emploi et des bénéfices directs pour les acteurs locaux ayant pris des parts sociales dans le projet.

En termes chiffrés, 1€ investi dans un projet citoyen de production d’énergie renouvelable
rapporte en moyenne 2,5€ au territoire.

Participatif ou citoyen

Le point commun entre ces termes est l’implication des acteurs locaux. Mais ce sont bien des types de projets distincts, avec comme différence majeure la part de gouvernance accordée au territoire.

Source : CIRENA

Les projets participatifs permettent aux acteurs locaux de participer au financement des projets, sous la forme d’un placement financier. Cependant, ce financement ne donne pas forcément accès à la gouvernance du projet, c’est à dire que les acteurs locaux, associés au montage financier, n’ont pas la possibilité de participer aux décisions.

On les différencie des projets citoyens où les parts sociales proposées dans les projets donnent systématiquement un poids dans la gouvernance : le but est de monter un projet de territoire où ce sont les acteurs locaux qui choisissent ses orientations. La gouvernance locale permet par exemple dans la répartition des bénéfices qu’une partie soit utilisée pour mener d’autres projets du territoire.

Le co-développement

Le co-développement consiste à faire intervenir un partenaire privé dans le développement du projet de production d’énergie renouvelable. Cela permet, quand c’est nécessaire, de renforcer les compétences techniques du groupe porteur principalement sur des projets complexes à monter, et/ou d’apporter un poids financier lorsque l’investissement à fournir est trop important pour les acteurs locaux.

Il faut cependant veiller aux termes de l’accord avec le partenaire, pour préserver les intérêts du territoire. En effet, pour un développeur, mener un projet seul permet de toucher l’entièreté des bénéfices et de prendre les décisions les plus favorables pour lui. Lorsqu’un territoire s’implique dans un projet, il est important qu’il défende les intérêts locaux, pour maximiser les retombées pour le territoire et maîtriser les décisions du projet. Pour aller plus loin sur ce sujet, retrouvez la page dédiée sur le site d’Energie Partagée.

Et maintenant, je fais comment ?

Je sollicite le réseau GECLER à tout moment pour en savoir plus sur l’énergie citoyenne,
solliciter des acteurs locaux, monter un projet, demander conseil…

Contactez-nous ici.

 Je suis un citoyen

Je fais le plein d’informations (en vidéo : témoignages de citoyens, en dessins : la BD “Ma Propre Energie”…)

Je vérifie sur la carte des projets s’il y en a près de chez moi, pour contacter les porteurs, poser ses questions sur leur projet ou rejoindre le groupe !

Je consulte le guide à destination des groupes porteurs de projet, pour mieux identifier les étapes à venir.

Je contacte ma collectivité locale pour savoir si ce type de projet est envisagé.

En cas de besoin d’appui, d’informations, je n’hésite pas à solliciter le réseau GECLER pour avoir de l’aide.

Je représente une collectivité (agent, élu…)

Je me renseigne sur les modalités d’implication des collectivités dans ces projets (webinaire, guide Energie Partagée, page co-développement Energie Partagée…),

Je vérifie sur la carte des projets s’il y en a à proximité,

Je présente le principe aux élus (page Energie Partagée)

Je me rapproche du réseau GECLER pour bénéficier d’informations, ressources et conseils adaptés.

En cas de volonté de lancer un projet, je prépare avec l’animateur.trice local.e une stratégie d’émergence de projet.

Contactez-nous !

Si vous souhaitez suivre les actualités de l’énergie citoyenne en Grand Est,

cliquez ici pour recevoir notre lettre d’informations !