Actualités

L’équipe GECLER en 2024 !

par | Jan 18, 2024 | Acteur, Actualité | 2 commentaires

Les années passent, les projets s’épanouissent, se diversifient et s’étoffent.
Il en est de même pour notre équipe !

équipe

Retrouvez dans cet article
une présentation des animateurs et des membres de l’équipe GECLER.
Au service des Énergies Citoyennes !

GECLER, c’est la fusion du dynamisme et de la vision de trois associations réparties dans tout le Grand-Est.

Dans chacune d’entre elles, des animateurs sont sélectionnés pour s’investir, pour accompagner les projets citoyens du territoire. Au départ, ils étaient trois, et grâce au dynamisme des habitants, à la force de leurs projets, ainsi qu’à la confiance de l’ADEME et de la Région Grand Est, ils sont désormais six  !
Dans cet article, ils se présentent :

Suivons la course du soleil en commençant à l’Est de notre région :
en Alsace, nous retrouvons deux membres d’Alter Alsace Énergie (AAE pour les intimes) :

Coline Lemaignan

Animatrice Gecler

  » Après mon diplôme d’ingénieure, j’ai toujours travaillé dans le domaine de l’énergie. A Alter Alsace Energies depuis 2013, j’ai d’abord conseillé les particuliers pour les économies d’énergie. Aujourd’hui, accompagner les collectifs d’énergie citoyenne du réseau Gecler, c’est une façon d’allier mon engagement pour la transition énergétique avec ma conviction que nous avons tous un rôle à jouer ! « 

Maud Combier

Chargée de Communcation

  » Docteur en Sciences de la Vie et autodidacte en Graphisme et Illustration, j’ai toujours eu à cœur de travailler en accord avec mes valeurs. En septembre dernier, j’ai ressenti une immense joie en rejoignant l’équipe de GECLER. Cette opportunité me permet aujourd’hui de mettre à profit mes compétences en communication visuelle et en vulgarisation scientifique au service des habitants qui s’investissent avec passion pour construire notre avenir. « 

Et toutes deux travaillent depuis leurs nouveaux bureaux à Colmar.

Ensuite, en Lorraine, nous retrouvons deux animateurs ultra motivés travaillant
au sein de l’association Lorraine Énergie Renouvelable (LER) :

Manon Gouriet

Animatrice Gecler

  » Diplômée d’une école d’ingénieur, j’ai d’abord travaillé dans le domaine de l’analyse de l’eau. Convaincue de la nécessité d’investir dans les projets d’énergies renouvelables, j’ai choisi de rejoindre le réseau GECLER afin de porter la dynamique citoyenne et de sensibiliser le plus grand nombre. « 

Sylvain Balland

Animateur Gecler

  » Après huit ans dans les collectivités locales, mon parcours évolue après deux rencontres. Celle des créateurs du parc éolien des Ailes des Crêtes dans les Ardennes puis celle des Centrales Villageoises lors des Rencontres des Territoires à Energie Positive en Alsace. Le juste milieu entre ces deux rencontres ? Devenir animateur GECLER en Lorraine! « 

Et tous deux travaillent depuis leurs bureaux à Blâmont, en Meurthe-et-Moselle.

Et enfin, nous arrivons en Champagne-Ardenne,
pour retrouver deux animatrices de l’Agence Locale de l’Énergie et du Climat (ALE-08)

Laura Hubschwerlin

Animatrice Gecler

  » Animatrice Gecler depuis 2022, j’accompagne en parallèle les collectivités dans leurs démarches de transition énergétique, pour faire rimer EnR (citoyenne bien sûr) avec efficacité et sobriété !
Ma motivation première : aider les territoires et leurs habitants à s’approprier ces enjeux et concrétiser leur transition énergétique ! « 

Léna Migne

Animatrice Gecler

  » En poste à l’ALE 08 depuis 2018, j’assure d’une part l’animation du réseau GECLER et d’autre part le lien aux collectivités dans leurs projets de transition énergétique. Ces missions renforcent ma conviction que cette nécessaire transition se fera grâce aux projets portés par et pour les territoires… Les collectivités avec les citoyens ! « 

Toutes deux travaillent depuis leurs bureaux à Charleville-Mézières dans les Ardennes.

 Répartis dans tout le Grand Est et ultra-motivés, ils se retrouvent chaque lundi pour faire le point en visio, et en personne lors de moments exceptionnels comme à la Journée Régionale.

Leur motivation pour 2024 ?
Élargir les horizons de vos projets avec nos pays voisins, propager l’énergie citoyenne dans toute la région, diversifier les sources d’énergies renouvelables des projets citoyens, et multiplier vos partenariats !

Toute l’équipe vous souhaite une belle année 2024, riche en énergie et unité dans vos projets (citoyens).

2 Commentaires

  1. jean-paul drexler

    Je suis habitant de LUNEVILLE et adhérent de l’association LER
    Combattre l’énergie pour la rendre plus efficiente c’est bien mais utiliser les techniques anciennes ne permet pas d’avancer. Attendre des responsables politiques de l’action :c’est délirant trois exemples dans le lunévillois.
    1*Les éoliennes : bien dans le principe mais des documents scientifiques appuyés par des études décrivent les incidences biologiques animales ou humaines ;je constate peu de progrès pour les champs proposés dans le lunévillois.

    2*la centrale de chauffe: aucune publication sur les pollutions atmosphériques que des infos par l’industriel qui réalise la centrale sur le journal local. Il a fallu 5 ans pour construire des filtres électrostatiques sur la piscine distante de 200m de la centrale de chauffe On aurait pu penser que les politiques auraient pu demandé à cet industrie (groupe EDF) une étude pour assurer la continuité de l’énergie de cette centrale lors du constat inévitable de la pollution par la combustion du bois
    ou même par le manque de combustible (à STRASBOURG un collectif (opposé à ES) a demandé l’arrêt des centrales de chauffe)

    3* Les champs solaires : c’est très bien mais j’ai des doutes au sujet de type de raccordement sur les poste sources réalisés par ENEDIS ( le bazar du compteur Linky en est un exemple) . ENERDIS n’est pas prête pour un smart GRID intelligent. Il n’y a pas de réelle volonté pour organiser un recyclage intelligent et proche des champs solaires .IL existe deux sites de recyclage ( BORDEAUX (ENVIE) ou NIMES (VEOLIA). Il existe un seul organisme pour le recyclage SOREN qui patronne deux organismes de recherche ( CNRS et université de GRENOBLE).

    J’ai été un peu long et je m’en excuses mais je pense que le sujet est devenu sociétal.
    En espérant rencontrer les personnes animatrices à BLAMONT , je leur souhaite une réelle réussite dans leur mission

    Remarque: En suisse l’ EPFL a prévu de modifier sa centrale de chauffe pour son site universitaire.

    Réponse
    • Maud Combier

      Bonjour,

      Nous comprenons vos préoccupations et apprécions votre implication dans les enjeux énergétiques locaux. Nous sommes conscients des débats sur les éoliennes, la centrale de chauffe et les champs solaires.
      Pour des informations plus détaillées ou des discussions approfondies, je vous invite à contacter Sylvain Balland, notre animateur qui intervient à proximité de Blamont et qui est prêt à répondre à vos questions. Il vous répondra à cette adresse : energies-citoyennes@asso-ler.fr

      Cordialement,

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Changement d’échelle #2 : Et si on embauchait ?

Changement d’échelle #2 : Et si on embauchait ?

« Là, c’est plus possible, il faut qu’on embauche ! » Certains d’entre vous sont peut-être déjà arrivés à cette conclusion. Et sont alors restés bloqués : Qui ? Comment ? Combien ? Voici un guide pour bien cibler votre besoin, et trouver les ressources qui peuvent...

Inscrivez-vous
à notre Lettre d’Actualité

Si vous souhaitez suivre les actualités de l’énergie citoyenne en Grand Est, n’hésitez pas à vous inscrire à notre lettre d’informations !