Avec le modèle “Centrales Villageoises”, le Nord-Alsace se lance dans l’énergie citoyenne !

Carte d’identité du projet

Objectifs : Développer et exploiter des centrales de production d’énergies renouvelables (EnR), faire la promotion des EnR et des économies d’énergies, sur le territoire des communautés de communes Sauer-Pechelbronn, du Pays de Wissembourg et de l’Outre-Forêt (Nord de l’Alsace, Bas-Rhin).

Agir en concertation et avec les acteurs du territoire (collectivités, entreprises, habitants, associations…) pour des retombées économiques locales et pour créer une dynamique.

Organisme : SAS Centrales Villageoises du Nord Alsace ATENA

Responsable : Emmanuel Gaucher, Président

Site internet : www.nordalsace.atena.centralesvillageoises.fr


Historique du projet

2018 – Sous l’impulsion de la communauté de communes Sauer-Pechelbronn, impliquée dans la démarche « territoire à énergie positive (TEPOS) », des réunions d’information données par le conseiller climat-air-énergie partagé et l’association Alter Alsace Energie sur la problématique de l’énergie, en particulier sur son origine et son usage rassemblent des citoyens et citoyennes intéressés par le sujet. Les réunions se transforment en ateliers sur le thème de l’énergie citoyenne et des sociétés citoyennes d’EnR.

Le collectif lors des premiers ateliers

2019 – Un collectif d’habitants des communautés de communes Sauer-Pechelbronn, du Pays de Wissembourg et de l’Outre-Forêt qui veulent s’approprier le sujet voit le jour. Il se nomme ATENA ce qui signifie Agir pour la Transition Énergétique en Nord Alsace. Des réunions régulières sont organisées et accueillies à la Maison des Services et des Associations de Durrenbach, siège de la communauté de communes Sauer-Pechelbronn. Une société citoyenne est en émergence… Après avoir rapidement choisi le modèle proposé et éprouvé de l’Association nationale des « Centrales Villageoises » qui s’adapte parfaitement aux valeurs portées par le collectif (participation citoyenne, cohérence territoriale et environnementale…), ce dernier réfléchi à la forme que pourrait prendre l’initiative : SAS, SCIC. En parallèle, de nombreuses rencontres ont lieu avec des sociétés similaires de la région et même outre-Rhin. Un premier tour de toitures qui pourraient accueillir des panneaux solaires est fait et, parmi une quinzaine, trois sont retenues. Elles sont situées sur des bâtiments publics sur la communauté de communes Sauer-Pechelbronn. C’est le feu vert pour lancer la société.

Un collectif sur trois communautés de communes

2020 – Mars a été choisi comme le mois de création de la société, mais le confinement imposé par la crise sanitaire du COVID19 stoppe cette démarche. Le blocage de l’économie fait craindre des retards – avérés – sur les équipements et le bon déroulement des chantiers. Les associés préfèrent minimiser les risques au démarrage et reportent la création.

2021 – 26/03/2021, c’est le début officiel des activités de la société par actions simplifiée, et le 13/04/2021 l’extrait Kbis est en main. La SAS Centrales Villageoise du Nord-Alsace ATENA, c’est 54 associés fondateurs (24 femmes, 29 hommes, une entreprise), une moyenne d’âge de 54 ans. La part est à 100 € et quelque soit le nombre de parts l’associé a 1 voix en assemblée générale, par ailleurs il ne doit pas détenir plus du 20 % du capital. Le capital (variable) initial est de 33500 €. Un conseil de gestion de 9 personnes veille au bon fonctionnement de la société concernant les aspects juridiques, financiers, techniques et de communication.

Présentation de la première tranche du projet

Pour cette première tranche du projet, trois toitures sur les communes de Goersdorf, Woerth et Hegeney (communauté de communes Sauer-Pechelbronn) ont été retenues. Deux d’entre elles sont sur le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord. Elles offrent toutes un bon ensoleillement et une capacité d’installation de 36 kWc minimum.

Les appels d’offre pour les installations ont été envoyés à des entreprises locales et les retours sont attendus sous peu.

Les trois toitures devraient être opérationnelles d’ici fin 2021.

En parallèle, une phase de prospection et de communication est lancée sur la communauté de communes du Pays de Wissembourg avec le souhait d’avoir un soutien fort de la part des collectivités et une mise à disposition de toitures. Cette communauté de communes va-t’elle déclencher la 2ième tranche du projet ?