Actualités

Pas de frontière pour les ENR !

par | Oct 25, 2023 | Actualité | 0 commentaires

Allemagne, Suisse, Belgique, et même Luxembourg : en Grand Est, nous avons de nombreuses frontières. Et clairement, l’énergie citoyenne n’est pas une nouveauté chez nos voisins ! Et si on travaillait ensemble ? Les frontières ne sont finalement des obstacles que sur les cartes : à nous de les franchir !

La passerelle des trois pays, qui franchit le Rhin entre la France, l’Allemagne et la Suisse.

Etat des lieux chez les voisins
  • En Suisse, plusieurs coopératives énergétiques ont plus de 100 ans, et sont devenues des opérateurs énergétiques « comme les autres », mais toujours avec un fonctionnement coopératif, associant des milliers d’actionnaires pour leur pilotage. Des échanges particulièrement enthousiasmant ont eu lieu avec l’ADEV (voir l’article sur notre visite en Suisse).
  • En Allemagne, 30% de la production d’énergie renouvelable est aux mains des citoyens, privés et coopératives. Il y a même, au sein du gouvernement fédéral, un bureau national de l’énergie citoyenne. Mais en local, nous travaillons plutôt avec la fédération des coopératives du Baden-Würtemberg ou avec la fédération des coopératives énergétiques du Baden-Würtemberg.
  • La Belgique, avec ses nombreuses coopératives, a bien saisi l’enjeu de se regrouper pour faire entendre notre voix. Les coopérative Rescoop Flandres et Rescoop Wallonie sont à l’initiative de la fédération européenne des projets d’énergie citoyenne RESCOOP.
  • Au Luxembourg, tout parc éolien est ouvert à la participation citoyenne via les communes. Et les coopératives aussi se développent, comme TM EnerCoop.
Les partenaires pour l'énergie transfrontalière

Plusieurs structures se posent aujourd’hui la question de réaliser des projets d’énergie citoyenne par-dessus les frontières.

Dans de nombreuses zones transfrontalières se sont montés des Groupements Européens de Coopération Transfrontalières (GECT), dans lequel des collectivités de part et d’autre d’une frontière se regroupent pour mener des politiques communes. Ces organismes sont un précieux soutien pour lancer des projets transfrontaliers. En Grand Est, on retrouve :

Dans le Rhin Supérieur, TRION Climate est un organisme regroupant des collectivités des trois pays (Allemagne, France, Suisse) pour réfléchir aux enjeux énergétiques de ce bassin trinational. TRION s’intéresse beaucoup aux projets d’énergie citoyenne, et soutient les partenariats transfrontaliers qui pourraient aboutir à des communautés énergétiques transfrontalières.

La conférence du Rhin Supérieur, qui forme le cadre institutionnel pour la coopération transfrontalière, est l’organe qui permet aux élus de coordonner des politiques transfrontalières. Elle s’intéresse beaucoup aux questions énergétiques. C’est une institution où trouver du soutien pour des projets de communautés énergétiques transfrontalières.

Au niveau européen, la DG REGIO de la Commission Européenne fait un focus sur les communautés énergétiques transfrontalières. De nombreux services de la Commission Européenne visent à soutenir le développement des communautés énergétiques (avec l’Energy Community Repository qui soutient les communautés énergétiques ou RECAH, qui fait un focus sur les communautés énergétiques rurales). Mais la DG REGIO s’intéresse spécifiquement aux problématiques transfrontalières, et souhaite soutenir le développement de communautés énergétiques transfrontalières.

C’est à l’initiative de la DG REGIO, en partenariat avec RECAH, qu’a eu lieu un atelier à Strasbourg le 13 octobre 2023 : les membres des projets d’énergie citoyenne de part et d’autre du Rhin ont été invités à réfléchir aux partenariats transfrontaliers. L’atelier présentait les ressources et partenaires pouvant soutenir ces projets, des exemples de communauté énergétique transfrontalières et les différents formats qu’elles pouvaient prendre, et un temps d’échanges pour se questionner sur la concrétisation de tels projets.

Une communauté énergétique transfrontalière : kezaco ?

Comment monter un projet transfrontalier ? L’atelier du 13 octobre a permis de faire le point sur les différents niveaux de coopération possible :

Tout d’abord, il est possible pour des collectifs d’énergie citoyenne d’un pays de prendre des parts au capital d’un collectif d’un autre pays. En Grand Est, on notera l’exemple de Fesa eG qui a pris des parts au capital des Centrales Villageoises de la Weiss. C’est un premier niveau de partenariat très simple à mettre en œuvre.

Inauguration du projet « Zusamme Solar » installé par Altora à Colmar

Il est également possible pour deux collectifs de créer une structure spécifique dédiée aux projets transfrontaliers. C’est l’exemple d’Altora : cette société n’a que trois actionnaires, Energie Partagée Investissement, Energies Partagées en Alsace et Fesa eG. Ces trois structures d’énergie citoyenne décident ensemble des projets à développer, et injectent le capital nécessaire à tout nouveau projet. Altora a permis de réaliser des toitures photovoltaïques en Alsace (Colmar, Ittlenheim) avec autant de l’investissement citoyen français qu’allemand.

Enfin, la communauté énergétique transfrontalière complète, c’est une société réalisant des projets qui ont un impact concret de part et d’autre d’une frontière. C’est le challenge qu’a relevé Duero-Douro. Ce groupement transfrontalier a créé une coopérative, Efiduero, avec des actionnaires de chaque côté de la frontière. Efiduero installe des toitures photovoltaïques qui injectent leur électricité autant sur le réseau portugais que sur le réseau espagnol. C’est un réel opérateur transfrontalier. C’est un exemple enthousiasmant de coopération transfrontalière réussie : la coopérative met aux centres des décisions les habitants d’un territoire, quel que soit leur pays de résidence, et gère un « commun » qui ne s’arrête pas à la frontière : en effet, les rayons solaires traversent nos limites administratives !

Inauguration de l’opération d’autoconsommation collective d’Efiduero à Santa Croya de Tera

A Erquelinnes, frontière franco-belge, en 1920 : le réseau électrique franchit la frontière sans problème !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Créez un Stand qui Illumine !

Créez un Stand qui Illumine !

Comment optimiser votre stand lors des salons ? Comment sensibiliser le public à l'énergie citoyenne et recruter de nouveaux sociétaires pour vos projets ? Ces journées de contacts sont essentielles. Voici tous mes conseils pour rendre votre stand attractif et faire...

La commande groupée de kits photovoltaïques

La commande groupée de kits photovoltaïques

Cet article croise les témoignages de collectifs citoyens du Grand Est qui organisent des commandes groupées de kits de panneaux photovoltaïques : Energies Renouvelables Citoyennes des Vallées et Plateau d’Ardenne (ERCVPA) , les Centrales Villageoises de la Weiss...

Inscrivez-vous
à notre Lettre d’Actualité

Si vous souhaitez suivre les actualités de l’énergie citoyenne en Grand Est, n’hésitez pas à vous inscrire à notre lettre d’informations !